Liens d'accessibilité

Nouvelles violences au Proche-Orient


Un jeune palestinien lance une pierre contre les forces de sécurité israéliennes au cours des affrontements à Hébron, 29 octobre 2015. REUTERS/Mussa Qawasma

Un jeune palestinien lance une pierre contre les forces de sécurité israéliennes au cours des affrontements à Hébron, 29 octobre 2015. REUTERS/Mussa Qawasma

Les forces israéliennes ont abattu deux Palestiniens auteurs d’attaques au couteau à Hébron, la grande ville du sud de la Cisjordanie, au cœur d'un mois de violences.

Les agressions à l’arme blanche de jeunes Palestiniens contre des soldats, des garde-frontières et des colons israéliens se sont multipliées dans le centre d'Hébron et ses environs.

A cela s’ajoutent les affrontements habituels, d'une vingtaine d'années, entre lanceurs de pierres et forces israéliennes.

Mahdi Al Mohtaseb, 23 ans, et Farouq Sider, 19 ans, sont les derniers Palestiniens en date à avoir agressé à l'arme blanche deux membres des forces de sécurité israéliennes et à être abattus, selon les forces israéliennes.

Des images prise par un vidéaste de l'AFP montrent Farouq Sider gisant dans la rue, le sang ruisselant sur le pavé mouillé par la pluie, tandis qu'un colon prend une photo.

Au moins cinq autres jeunes ont été tués ces derniers jours après avoir agressé ou tenté d'agresser des soldats israéliens, selon les forces israéliennes, à proximité immédiate ou non loin du tombeau des Patriarches, révéré par les musulmans et les juifs et symbole de la partition de la ville.

Des dizaines de lanceurs de pierres ont affronté les soldats dans la journée. Quatre personnes ont été blessées à balles réelles ou caoutchoutées, selon des sources médicales. Des heurts, journaliers depuis des semaines, ont été rapportés de Bethléem et Ramallah.

Hébron, bastion du mouvement islamique Hamas, est une poudrière où 500 colons vivent parmi les Palestiniens derrière miradors et barbelés sous haute protection de l'armée. Aux alentours d'Hébron, le conflit est permanent entre Palestiniens et Israéliens de colonies comme Kyriat Arba.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG