Liens d'accessibilité

Harry Reid quittera le Sénat américain à la fin de son mandat


Harry Reid

Harry Reid

Le chef de la minorité démocrate du Sénat américain, Harry Reid, dont les relations avec les républicains étaient particulièrement conflictuelles, a annoncé vendredi qu'il prendrait sa retraite en 2016.

Harry Reid, 75 ans, a annoncé dans une vidéo et un communiqué qu'il quitterait la chambre haute du Congrès à la fin de son mandat, 30 ans après sa première élection au Sénat. Il représente l'Etat du Nevada, dans l'ouest du pays.

Il avait souffert d'un grave accident de sport en janvier dans sa maison, qui avait abîmé son oeil droit et marqué son visage de bleus. Il porte depuis des lunettes noires.

L'accident et le repos conséquent l'ont forcé à réfléchir sur son avenir, a-t-il dit dans la vidéo, mais "ma décision n'a absolument rien à voir avec ma blessure, elle n'a rien à voir avec le fait d'être chef de la minorité, et elle n'a certainement rien à voir avec mes chances de réélection".

Jusqu'à la défaite démocrate aux législatives de novembre dernier, Harry Reid dirigeait la majorité sénatoriale, conquise aux élections de 2006.

En tant qu'homme fort du Sénat, il a fait adopter en 2010 la réforme du système de santé symbolique du premier mandat de Barack Obama, surnommée "Obamacare", et pour laquelle aucun républicain n'a voté.

Sa relation avec ces derniers s'était progressivement dégradée, culminant lors d'une décision controversée de changer une règle historique du Sénat afin de rogner le pouvoir de blocage de la minorité, en 2013.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG