Liens d'accessibilité

Etats-Unis : les Etats du Golfe du Mexique hostiles au moratoire sur les forages pétroliers en mer


La marée noire dans le Golfe du mexique

La marée noire dans le Golfe du mexique

Les parlementaires du Texas, de Louisiane et du Mississippi demandent à l’administration Obama de réduire la durée du moratoire. Selon eux, les économies de ces Etats sont trop dépendantes de l’industrie pétrolière.

Suite à la catastrophe écologique dans le Golfe du Mexique, le président Obama a impose un moratoire de six mois sur les forages en eaux profondes. Une décision qui ne réjouit pas la Louisiane car elle pourrait affecter un peu plus l’économie locale déjà touchée par la marée noire. De plus, les experts estiment que la durée du moratoire est trop longue.

Les parlementaires du Texas, de Louisiane et du Mississippi demandent à l’administration Obama de réduire la durée du moratoire. Selon eux, les économies de ces Etats sont trop dépendantes de l’industrie pétrolière.

Au-delà des clivages politiques, les élus de la région rappellent que la production pétrolière représente 30 % de la richesse produite aux Etats-Unis. Et cet or noir est obtenu à 80% grâce aux forages en eaux profondes.

Pas étonnant alors que le gouverneur républicain de la Louisiane, Bobby Jindal, voit dans ce moratoire un obstacle supplémentaire pour un retour à la normale.

Pour Chris John, ancien élu démocrate au Congres, et président de l’Association du gaz et du pétrole de Louisiane, l’annonce de la Maison-Blanche a suscité de la frustration parmi les habitants. « Plus de 120 000 personnes travaillent dans ce secteur chaque jour dans le Golfe du Mexique…En moyenne, ces emplois rapportent a ceux qui les occupant 93.000 dollars/an », a-t-il expliqué, précisant que plus de 7 000 emplois pourraient être supprimés à cause du moratoire.

Le président Obama, de son côté, a promis de dédommager les travailleurs du secteur affectés par sa décision. « J’ai conscience des difficultés créées, mais pour la sécurité des employées de toute la région on doit comprendre ce qui s’est passé avant d’autoriser la reprise des forages », a-t-il déclaré.

La compagnie Anadarko basée à Houston a déjà annulé ses opérations de forage sur trois sites du Golfe du Mexique.

La pêche rapporte chaque année trois milliards de dollars à la Louisiane, le tourisme huit milliards. En comparaison, le gaz et le pétrole de Louisiane génère 70 milliards de revenus pour le seul Etat de Louisiane.

Pour les groupes de protection de l’environnement au contraire, le moratoire est une bonne nouvelle et certains, comme le Sierra Club, réclament même une interdiction permanente des forages en eaux profondes.

XS
SM
MD
LG