Liens d'accessibilité

Guinée : le premier tour de la présidentielle fixé en octobre


Le président Alpha Condé (archives)

Le président Alpha Condé (archives)

La Commission électorale nationale indépendante a annoncé mardi que le premier tour aurait bien lieu le 11 octobre 2015. L’opposition réclame toujours l'organisation des élections locales avant ce scrutin.

En Guinée, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a fixé le premier tour de l'élection présidentielle au 11 octobre prochain et les communales à la fin du mois de mars 2016

Joint par VOA Afrique, le président de la commission, Balary Fofana, a confirmé cette et précisé qu'il n'y aurait aucun problème à tenir le second tour dans les deux semaines après proclamation officielle des résultats

Le chef de l'État Alpha Condé a assuré à plusieurs reprises que l'élection se tiendrait bien en 2015, alors que l'opposition redoutait qu'il ne retarde le scrutin, pour cause de l'épidémie d'Ebola qui sévit dans le pays. L'opposition craint que le président Condé ne cherche à s'accrocher au pouvoir.

Raison pour laquelle les opposants demandent toujours l'organisation des élections communales avant la tenue de toute présidentielle. La raison : garantir la transparence du scrutin dont l'organisation serait supervisée par des maires élus et non nommes par délégation spéciale.

Joint par VOA Afrique, Sydia Toure ne décolère pas : "cette Ceni est aux ordres du pouvoir. Sur 25 membres, cette commission paritaire n'en compte que trois de l'opposition", explique le leader de l'UFR.

L'ancien Premier ministre dénonce le non-respect des accords du 3 juillet 2013. "Nous n'accepterons pas l'organisation de ces élections locales en 2016. Nous allons exiger que ces élections aient lieu avant la présidentielle".

XS
SM
MD
LG