Liens d'accessibilité

Guinée : la CENI s’active pour les législatives


Une manifestation de l'opposition en février 2013

Une manifestation de l'opposition en février 2013

Les élections législatives guinéennes, qui ont déjà été reportées à plusieurs reprises, sont programmées pour mardi, 24 septembre. L’opposition menaçait de battre le pavé jeudi, 19 septembre, pour protester contre certains aspects du processus électoral.

Le facilitateur Said Djinnit a dû revenir à Conakry pour tenter d’éteindre le feu. Dans son communiqué, il a appelé tous les partis politiques guinéens à s'abstenir de toute manifestation qui ferait courir des risques. M. Djinnit a demandé aux acteurs politiques d’éviter toutes déclarations ou actes qui pourraient remettre en cause le climat dans lequel s'est déroulée jusqu'à présent la campagne électorale.

Après réunion du comité de suivi, c’est maintenant au tour de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI) de mettre les bouchées doubles pour assurer la tenue des législatives. L’une des recommandations est que le fichier électoral expurgé soit rapidement affiché, a indiqué Etienne Soropogui, directeur-adjoint des opérations de la CENI. « Les colis du fichier ont été imprimés et sont en train d’être acheminés à l’intérieur du pays », a-t-il révélé.
XS
SM
MD
LG