Liens d'accessibilité

Guinée-Bissau : le mandat du Bureau de l'ONU, prolongé pour trois mois


Le Conseil de sécurité (AFP)

Le Conseil de sécurité (AFP)

En prolongeant le mandat de la BINUGBIS, l'ONU espère faciliter la gouvernance et aider à renforcer les institutions démocratiques.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a décidé mardi de prolonger, pour une période de 3 mois, le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS). But de l'opération: aider à promouvoir la concertation politique et la réconciliation nationale afin de faciliter la gouvernance et d'aider à renforcer les institutions démocratiques.

Le BINUGBIS a été invité à fournir un appui à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et sa mission en Guinée-Bissau. Il doit également aider les autorités à lutter contre le trafic des stupéfiants et la criminalité transnationale organisée, en collaboration avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Par ailleurs, le Conseil de sécurité a exigé, « de nouveau », des forces de sécurité et de défense de la Guinée-Bissau qu'elles se soumettent pleinement à la tutelle du pouvoir civil. Il faut que l’impunité cesse, et les personnes responsables de violations des humains doivent être traduites en justice, a déclaré le conseil.

XS
SM
MD
LG