Liens d'accessibilité

Guinée : Les premiers résultats électoraux accueillis dans la sérénité


The new president of the electoral committee in Guinea Malian General Siaka Toumani Sangare poses for a photograph in Conakry on October 20, 2010.

The new president of the electoral committee in Guinea Malian General Siaka Toumani Sangare poses for a photograph in Conakry on October 20, 2010.

Les premiers résultats suscitent diverses réactions au sein de la classe politique guinéenne. Les organes de presse ont fait montre d'un sens élevé de leurs responsabilités

Dans l’ensemble les acteurs politiques guinéens paraissent jusqu’ici satisfaits du déroulement des opérations électorales, et ont réitéré leur promesse d’accepter les résultats définitifs quels qu’ils soient. Ils ont pris connaissance mardi soir des premiers résultats partiels du second tour de la présidentielle, présentés par le directeur des opérations après une introduction du président de la Commission électorale, le général malien Siaka Toumani Sangaré.

Sur la base de 27 procès-verbaux, le porte-parole de la CENI, Thierno Saidou Bayo faisait état mercredi soir de 547 662 voix pour Cellou Dalein Diallo, contre 326 135 pour le candidat Alpha Condé, arrivé en tête dans les communes de Kaloum, Dixinn, Boffa, Coyah et Fria ; et aussi auprès de la diaspora guinéenne au Mali et au Maroc. Cellou Dalein Diallo a dominé son adversaire auprès de la diaspora dans les autres pays. Thierno Saidou Bayo a indiqué que le délai de 72 heures accordé à la CENI pour la proclamation des résultats commencera à courir le jour de la réception du dernier procès-verbal.

Le camp d'Alpha Condé se montrait "confiant", mercredi à Conakry, après la publication de premiers résultats partiels du second tour de la présidentielle de dimanche en Guinée, tandis que le parti de son concurrent Cellou Dalein Diallo entendait "mener bataille" pour faire annuler des résultats.

Au cours d'une conférence de presse, le porte-parole du candidat Alpha Condé, François Lonsény Fall, a assuré qu'il était "trop tôt pour jubiler ou pour pleurer" mais s'est dit "confiant" et "serein" et a tenu un discours de vainqueur.

Le camp Diallo a d’ailleurs déposé une plainte pour fraude dans les communes de Siguiri et Kouroussa.

Les résultats partiels étaient de 156 879 voix pour Monsieur Condé, contre 167 690 voix pour monsieur Diallo.

A ce propos le Conseil National de la Communication chargé de contrôler et d’épauler les médias lors de couvertures électorale, se dit satisfait du travail des journalistes, qui ont pu couvrir quasiment tout le territoire guinéen, une première.

« Je dois féliciter les médias guinéens, dit son président, Jean Raymond Soumah, qui ont travaillé avec un sens de responsabilité assez élevé en couvrons les différentes opérations… C’est vraiment un exemple de transparence auquel ils ont eu à contribuer, comme toutes les parties prenantes dans ce processus électoral. »

XS
SM
MD
LG