Liens d'accessibilité

Guinée : le camp de Cellou Dalein Diallo récuse le nouveau président de la CENI


Des soldats dégageant des urnes des décombres d'un magasin incendié le 16 septembre à Conakry

Des soldats dégageant des urnes des décombres d'un magasin incendié le 16 septembre à Conakry

Aussitôt choisi, Camara a été contesté, aussi bien à l’intérieur de la CENI que par l’un des candidats. Selon Foumba Kourouma, rapporteur de la CENI, il avait été le seul candidat à se manifester.

Le second tour de l’élection présidentielle guinéenne s’avère une véritable course d’obstacles. Au lendemain du discours du général Sékouba Konaté, qui demandait à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de fixer une date, la CENI a procédé à l’élection de son nouveau président en portant son choix sur le syndicaliste Lonsény Camara pour remplacer Ben Sékou Sylla, décédé à Paris.

Aussitôt choisi, Camara a été contesté, aussi bien à l’intérieur de la CENI que par l’un des candidats. Selon Foumba Kourouma, rapporteur de la CENI, il avait été le seul candidat à se manifester.

Son élection de Lonsény Camara est rejetée par le camp de Cellou Dalein Diallo. « Ce n’est pas la CENI qui a élu Lonsény Camara ; c’est un groupe de cadres dévoué au RPG, donc treize personnes qui ont élu M. Lonsény Camara comme leur président, dans la plus grande illégalité », a déclaré, de son côté, Youssouf Fofana, directeur de campagne du candidat Cellou Dalein Diallo.

XS
SM
MD
LG