Liens d'accessibilité

Guinée : Alpha Condé exige des gages de transparence pour le second tour


Dr Mohamed Diane, secrétaire administratif du RPG, affirme que son parti avait adressé, après le premier tour, un mémorendum à la CENI repertoriant « les irrégularités et les manquements » de cette commission. A ce jour, les mesures correctives n’ont pas été prises en dépit des engagements de la CENI, a-t-il déclaré.

Le jeu des alliances se poursuit en Guinée en vue du second tour de l’élection présidentielle. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) propose d’organiser le scrutin le 22 août même si le Premier ministre de la transition, Jean-Marie Dore, met en garde contre toute précipitation.

Arrivé en tête au premier tour avec près de 44 % des suffrages, Cellou Dalein Diallo, candidat de l’Union des Forces Démocratiques en Guinée (UFDG), demande l’organisation rapide du vote.

Par contre, son challenger, Alpha Condé, du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), deuxième au premier tour avec près de 18 % des voix, pose des conditions de transparence avant la fixation d’une date.

Dr Mohamed Diane, secrétaire administratif du RPG, affirme que son parti avait adressé, après le premier tour, un mémorendum à la CENI repertoriant « les irrégularités et les manquements » de cette commission. A ce jour, les mesures correctives n’ont pas été prises en dépit des engagements de la CENI, a-t-il déclaré.

XS
SM
MD
LG