Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis appellent à la paix et au calme en Guinée


Des gendarmes guinéens attaquent un garde du corps du leader de l'opposition Cellou Dalein Diallo, le 27 septembre 2011 à Conakry

Des gendarmes guinéens attaquent un garde du corps du leader de l'opposition Cellou Dalein Diallo, le 27 septembre 2011 à Conakry

Malgre l'annulation d'une marche de l'opposition, des incidents ont encore été signalés ce mercredi à Conakry, où au moins trois personnes ont été tuées et 36 autres blessées hier

Les Etats-Unis appellent à la paix et au calme en Guinée, où, selon des témoins, des violences sont survenues pour une deuxième journée consécutive, alors que le pays marquait ce qui était censé être une « journée de réconciliation nationale ».

Dans un communiqué, le département d'Etat américain a encouragé les Guinéens à résoudre leurs différends de manière responsable. Il a également exhorté les forces de sécurité guinéennes à éviter d’avoir recours à une force excessive contre les manifestants.

Le président Alpha Condé a déclaré une journée de commémoration pour marquer le deuxième anniversaire du massacre des manifestants pro-démocratie, qui protestaient contre l'ancien régime militaire. Mais hier, au moins trois personnes ont été tuées et 36 autres blessés lors d’affrontements à Conakry entre les forces de sécurité et des manifestants. D’autres incidents étaient signalés ce mercredi.

XS
SM
MD
LG