Liens d'accessibilité

Guinée : Au moins deux arrestations après l'attaque contre la résidence du président


Patrouille militaire à Ratoma, un quartier de Conakry (18 nov. 2010)

Patrouille militaire à Ratoma, un quartier de Conakry (18 nov. 2010)

Les medias locaux identifient l’un d’eux comme étant le général Nouhou Thiam, ancien chef de l’armée guinéenne.

Tôt dans la matinée du mardi 19 juillet 2011, les habitants du quartier de Kipé où se trouve la résidence du président Alpha Condé ont été réveillés, rapporte-ton à Conakry, par des échanges de tirs nourris entre les assaillants et la garde présidentielle.

En début de soirée, le bilan officiel était encore d’un mort et plusieurs blessés. La victime qui a succombé est un garde civil du président répondant au nom de Bakary Oulen Camara, selon les informations diffusées par la presse guinéenne.
Ecoutez la réaction de Moustapha Naité un proche du président Alpha Condé:

Suite à cette tentative d’assassinat, au moins deux personnes ont été arrêtées. D’après le président, il s’agirait des deux principaux dirigeants de l’attaque, tous les deux des responsables militaires. Ils ont été mis en détention…Les medias locaux identifient l’un d’entre eux comme étant le général Nouhou Thiam, ancien chef de l’armée guinéenne.


A l’extérieur, le gouvernement français, par le biais du porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valéro, a condamné l’attaque du 19 juillet. Ecoutez sa réaction:

Le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a convoqué pour ce mercredi 20 juillet 2011 un Conseil extraordinaire des ministres au Palais de la colombe à Conakry.

XS
SM
MD
LG