Liens d'accessibilité

Guinée: un avocat demande la libération de l'ex chef d'Etat-major Nouhou Thiam


La maison privée du président Alpha Condé, cible de l'attaque du 19 juillet 2011

La maison privée du président Alpha Condé, cible de l'attaque du 19 juillet 2011

Des charges ont été retenues contre le général et une quarantaine d'autres accusés, en rapport avec l'attaque de juillet dernier sur la résidence du président Condé.

La Chambre d’accusation de Conakry a émis une ordonnance de non-lieu en faveur de 17 citoyens arrêtés après l’attaque sur la résidence privée du président Alpha Condé, le 19 juillet 2011.

Parmi les 17 personnes libérées, on compte plusieurs haut-gradés de l’armée guinéenne. Une quarantaine reste en détention, dont l’ancien chef d’Etat-major Nouhou Thiam.

Me Salif Béavogui est le porte-parole du Collectif des avocats assurant la défense de ces accusés.

XS
SM
MD
LG