Liens d'accessibilité

Guinée : Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé au second tour


La présidentielle du 27 juin était le premier scrutin libre et transparent en Guinée depuis l’indépendance, en 1958. Elle doit aboutir au rétablissement d’un régime civil en Guinée.

Le second tour de l’élection présidentielle guinéenne, prévue le 18 juillet, mettra aux prises l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo et l’opposant Alpha Condé. M. Diallo est crédité de 39,72% des suffrages contre 20,67% pour M. Condé.

Ces résultats devront être confirmés par la Cour suprême, a indiqué le président de la commission électorale en rappelant que les candidats ont huit jours pour contester ces résultats.

Le parti de M. Condé a annoncé, samedi, qu’il remet en cause certains résultats et entend introduire des recours.

La présidentielle du 27 juin était le premier scrutin libre et transparent en Guinée depuis l’indépendance, en 1958. Elle doit aboutir au rétablissement d’un régime civil en Guinée.

Malgré les craintes de violence électorale, le taux de participation était de 77%. Les observateurs applaudissent les candidats d’avoir mis l’accent sur l’unité nationale durant toute la campagne électorale.

Toutefois, d’autres soutiennent que les sentiments ethniques et régionaux restent forts en Guinée et pourraient influencer le second tour. Les risques de violence demeurent, disent-ils.

Malgré les défis logistiques et certaines tentatives de fraudes, les observateurs internationaux des Etats-Unis, de l’Union européenne, de l’Union africaine et d’autres organisations ont qualifié le premier tour d’exemplaire et exhorté les Guinéens à accepter les résultats dans le calme.

XS
SM
MD
LG