Liens d'accessibilité

Guinée : le gouvernement ouvre une enquête sur la mort du lieutenant-colonel Alama Keita


Le quartier de Bambeto, à Conakry (archives)

Le quartier de Bambeto, à Conakry (archives)

L'officier serait mort des suites de blessures reçues pendant des émeutes, mercredi soir, à Conakry

En Guinée, le gouvernement a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes autour de la mort tragique d’un officier de l’armée de l’air. Il s’agit du lieutenant-colonel Alama Keita, décédé des suites de blessures qu’il aurait reçues pendant des émeutes, mercredi soir, à Conakry.

Ces émeutes ont été provoquées par une coupure de courant au cours du match Guinée-Ghana à la Coupe d’Afrique des Nations.

Le lieutenant-colonel Keita aurait été tué par des manifestants qui, selon des témoins, ont jeté des pierres sur son véhicule, dont l’une l’a atteint à la tempe.

Ecoutez les explications de notre confrère Billy Condé, reporter au Groupe Evasion en Guinée. Il était sur place pendant l’incident.

XS
SM
MD
LG