Liens d'accessibilité

Premières évacuations sanitaire à l'est d'Alep


Des sauveteurs tentent de sortir un garçon pris dans les débris d'un immeuble à Alep, Syrie, le 17 octobre 2016

Des sauveteurs tentent de sortir un garçon pris dans les débris d'un immeuble à Alep, Syrie, le 17 octobre 2016

L'ONU a annoncé que les premières évacuations médicales à l'est d'Alep devraient avoir lieu demain.

Environ 200 personnes blessées et malades ont besoin d'être évacuées de toute urgence de l'est d'Alep contrôlé par les rebelles. Selon l'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, 275.000 personnes et près de 7.000 combattants vivent dans ce secteur qui est soumis à un déluge de feu depuis l’offensive lancée par Damas le 22 septembre.

Par ailleurs, l’émissaire onusien a noté que deux des quatre conditions d'un plan qu'il a élaboré pour l'est d'Alep ne sont pas remplies.

Moscou a assuré que la "pause humanitaire" de 11 heures entrée en vigueur aujourd’hui durera jusqu'à samedi soir. L'armée syrienne s'y est également engagée.

L'ONU a demandé à la Russie de prolonger la trêve jusqu'à lundi soir, les évacuations ne pouvent techniquement commencer que demain, selon un porte-parole. La requête est en cours d'examen par la Fédération de Russie.

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG