Liens d'accessibilité

GSK cherche à commercialiser un premier vaccin contre le paludisme


(Photo Reuters)

(Photo Reuters)

Le géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline a annoncé jeudi avoir demandé l'autorisation de commercialiser le premier vaccin contre le paludisme, destiné aux enfants en Afrique, signale l’agence Reuters.

Le vaccin, baptisé RTS,S, est destiné exclusivement à être utilisé en dehors de l'Union européenne (UE) mais sera examiné par l'Agence européenne du médicament, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Certes, le taux de la mortalité due au paludisme a reculé de 42% depuis 2000, mais la maladie tue toujours plus de 620.000 personnes par an, en majorité des nourrissons dans les pays d'Afrique sub-saharienne, rappelle l’OMS. Selon les dernières estimations de décembre 2013, on a enregistré, en 2012, 207 millions de cas de paludisme, et les chercheurs estiment qu'un vaccin efficace serait un atout essentiel pour éradiquer la maladie.

Néanmoins, souligne Reuters, l'espoir que le RTS,S offre une solution radicale contre la maladie aurait « été douché par des résultats mitigés d'études cliniques montrant que le vaccin n'avait fourni qu'une protection modeste à des nourrissons âgés de six à douze semaines ».

XS
SM
MD
LG