Liens d'accessibilité

Le groupe de médias sportif ESPN annonce la suppression d’environ 300 emplois


Le sièege de la chaine ESPN, 10 novembre 1995 (AP Photo/Bob Child)

Le sièege de la chaine ESPN, 10 novembre 1995 (AP Photo/Bob Child)

La filiale de Disney veut réduire ses effectifs d’un peu moins de 4%. Ce qui, selon son porte-parole, avoisine 300 emplois qui pourront être supprimés.

L’annonce confirme une information que le Wall Street Journal a récemment publiée.

L'annonce, combinée à un chiffre d'affaires décevant pour Disney, avait entraîné une chute de 9,17% du titre le lendemain de la publication à la Bourse de New York.

Dans un message interne adressé aux employés du groupe et publié sur son site, le président d'ESPN, John Skipper, a annoncé "des changements organisationnels pour mieux poursuivre nos futurs objectifs".

Ces changements "incluent la suppression de plusieurs postes", a-t-il expliqué.

Le groupe entend notamment accélérer l'intégration des nouvelles technologies "dans tous les aspects de notre activité" et améliorer l'utilisation de données par le marketing et la force de vente, selon le message.

ESPN revendique 95 millions d'abonnés aux Etats-Unis, essentiellement par le biais d'offres groupées de plusieurs chaînes câblées. Un chiffre en légère érosion par rapport à 2009 (99 millions).

Créée en 1979, la chaîne sportive est devenue un empire, qui possède aujourd'hui six chaînes aux Etats-Unis et un magazine.

Il est également à la tête du premier site internet d'information américain (même s'il ne s'agit que d'informations sportives) qui ne soit pas un moteur de recherche, devant CNN ou le New York Times.

ESPN possède également un portefeuille de droits sans égal dans le monde, pour lequel il a investi des dizaines de milliards de dollars.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG