Liens d'accessibilité

Grèce : triplement du nombre d'arrivées de migrants par la mer début 2015


Un migrant dans le port de Lampedusa, Italie, 20 février 2015.

Un migrant dans le port de Lampedusa, Italie, 20 février 2015.

Le nombre de migrants arrivés clandestinement sur les côtes grecques a triplé au premier trimestre 2015, s'élevant à 10.445 contre 2.863 durant la même période de l'année précédente, ont indiqué jeudi les garde-côtes hellénique.

Durant le seul mois de mars, 6.493 migrants sont passés par les différentes îles, essentiellement celles de l'est de la Grèce, proches des côtes turques, qui sont le principal point d'embarquement des navires de passeurs.

L'île de Mytilène a accueilli le plus grand nombre de migrants au premier trimestre, suivie des îles de Chios, Leros et Samos.

A la différence des traversées vers l'Italie, plus longues, les passages vers la Grèce se font généralement sur de petites embarcations de quelques dizaines de migrants. Les accidents et les noyades sont fréquents.

Jeudi, un groupe inhabituellement important de 200 migrants a été secourus sur les rivages de l'îlot isolé de Gavdos, au sud de la Crète, qui compte moins d'une centaine d'habitants, a rapporté l'agence de presse grecque ANA.

En visite mercredi à Athènes, le commissaire européen en charge des migrations, Dimitris Avramopoulos, a assuré que l'Union européenne est "préoccupée" par son système d'asile et "consciente que quelque chose doit changer" dans le règlement qui charge le premier pays d'accueil d'un migrant d'enregistrer sa demande, un système que les pays frontaliers de l'UE jugent inéquitable en dépit des aides financières versées.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG