Liens d'accessibilité

Grèce: sans propositions de réformes, les négociations "n'ont aucun sens" (Oettinger)


Guenther Oettinger

Guenther Oettinger

Le commissaire européen chargé du numérique, l'Allemand Günther Oettinger, a estimé mardi dans un journal allemand qu'en l'absence de nouvelles propositions de réformes de la part d'Athènes, de nouvelles négociations "n'ont aucun sens".

"Le référendum a mobilisé les gens, mais ça ne change rien au fait que la Grèce est au bord de la faillite", a déclaré M. Oettinger au tabloïd Bild.

Athènes doit proposer des réformes, a insisté le commissaire européen. Car si le gouvernement d'Alexis Tsipras continue de les refuser, "de nouvelles négociations n'ont aucun sens", a-t-il martelé.

Les Grecs ont rejeté dimanche par 61,31% des voix le plan proposé par les créanciers d'Athènes (UE, FMI, BCE) en échange d'argent frais, précipitant la Grèce dans l'incertitude sur son maintien dans la zone euro.

La question sur le plan d'aide soumis par ces trois créanciers ("Faut-il accepter le plan d'accord soumis par la Commission européenne, la BCE et le FMI lors de l'Eurogroupe du 25 juin") "était trompeuse, la campagne du gouvernement (grec) était polémique et il y a eu des propos contre des partenaires européens qui étaient simplement indécents", a encore déploré M. Oettinger, membre du parti conservateur CDU de la chancelière allemande Angela Merkel.

La Commission européenne et les pays de la zone euro doivent maintenant empêcher "que, en raison de l'urgence financière" que vit actuellement la Grèce, une pénurie de médicaments, d'aliments ou encore de pétrole ou de gaz ne s'installe dans le pays, a-t-il encore déclaré, avançant à cette fin l'utilisation possible de moyens normalement débloqués pour les catastrophes naturelles.

Lundi soir à Paris, la chancelière Angela Merkel et le président français François Hollande ont laissé la "porte ouverte aux discussions" avec Athènes et ont appelé avec fermeté le Premier ministre Alexis Tsipras à faire des "propositions sérieuses" pour trouver une issue à la crise.

Mardi, les dirigeants de la zone euro doivent se réunir en sommet à Bruxelles.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG