Liens d'accessibilité

Graves inondations en Inde et au Pakistan


Des inondations près d'Islamabad, la capitale du Pakistan (AP)

Des inondations près d'Islamabad, la capitale du Pakistan (AP)

Plus de 300 morts, des centaines de blessés, et des dizaines de milliers de sans-abris : tel est le bilan provisoire des pluies de la mousson et des inondations affectant de vastes régions du nord de l’Inde et du Pakistan.

On compte plus de 160 morts au Pakistan et des équipes de secouristes ont été dépêchées vers les zones sinistrées, notamment pour évacuer les survivants.

Selon les autorités pakistanaises, la plupart des victimes sont décédées lorsque les toits de leurs habitations se sont effondrés. Près de 4.000 maisons sont partiellement ou totalement détruites, ont-elles précisé.

Un météorologue, Mohammad Riaz, a dit à la Voix de l’Amérique (VOA) que de fortes crues sont attendues dans certaines parties de la province du Pendjab au cours des deux à trois prochains jours, mais qu'il n'y a pas de danger imminent d'inondation dans la province de Sindh.

La situation n’est guère meilleure dans le nord de l'Inde, où selon les autorités, au moins 175 personnes ont été tuées. Les autorités ont placé la région sur pied d’alerte et l’on estime que des milliers de personnes sont piégées par les inondations. Des équipes de secouristes ont été déployées à travers le Cachemire indien. Elles sont venues en aide à près de 4.000 personnes, et 13 corps ont été récupérés.

XS
SM
MD
LG