Liens d'accessibilité

Grave accident de la route à Boromo au Burkina Faso


Le bilan du gouvernement burkinabé est lourd : l'accident a causé la mort de 24 personnes après la ville de Boromo sur la RN1, en direction de Bobo-Dioulasso.

Les autorités précisent également que sur les 36 blessés, 28 sont dans un état critique.

Selon les premiers éléments, le car d'une des principales compagnies de transport du pays reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso est entré en collision avec un camion en stationnement sur la RN1, 25 kilomètres après Boromo, ville située à 180 km de la capitale, vers minuit.

Les autorités régionales et provinciales ainsi que le procureur du tribunal de grande instance de Boromo se sont rendus sur les lieux.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’accident.

La semaine dernière un autre accident d'autocar dans la localité de Toécé, à 70 km au sud de Ouagadougou, avait fait au moins 15 morts et plus d'une trentaine de blessés.

En novembre 2008, une collision entre un autocar et un camion avait fait 72 morts dont de nombreux passagers ivoiriens dans cette même localité de Boromo, sur la route nationale reliant Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, deuxième ville et capitale économique du pays.

Les accidents mortels de la route sont légion au Burkina Faso, un pays pauvre enclavé d'Afrique de l'Ouest. Selon les experts, ils sont souvent dus aux erreurs humaines, mais aussi au mauvais état des routes et des véhicules.

XS
SM
MD
LG