Liens d'accessibilité

Grammy Awards : hommage à Whitney et retour en gloire pour Adèle


LL Cool J animant la soirée des Grammy Awards, le 12 fév. 2012

LL Cool J animant la soirée des Grammy Awards, le 12 fév. 2012

Emaillée de brillantes performances, cette 54e édition a réservé peu de surprises quant aux gagnants

C’est avec une prière pour Whitney Houston que le rappeur et acteur LL Cool J a lancé cette grande célébration de la musique dimanche soir à Los Angeles, la 54e édition des Grammy Awards.

Sans nul doute, la mort de Whitney, samedi, dans un hôtel de luxe de Beverly Hills--un vrai choc pour le monde de la musique-- allait imprimer un caractère particulier à la cérémonie.

Le nom de Whitney Houston est revenu dans les diverses présentations, tout au long du programme.

Whitney Houston (archives)

Whitney Houston (archives)

Mais la note peut-être la plus sublime nous est venue par la voix de Jennifer Hudson, quand elle a interprété le tube de Whitney « I will always love you », Je t’aimerai toujours.

Jennifer Hudson, fan de longue date de Whitney Houston, a souvent déclaré qu’avoir reçu un Grammy des mains de son héroïne en 2009 a été le point culminant de sa carrière.

Emaillée de brillantes performances, la 54e édition des Prix Grammy a réservé peu de surprises quant aux gagnants. Parmi les lauréats :Taylor Swift, Chris Brown, les Foo Fighters.

Adele, sur scène à Londres (archives)

Adele, sur scène à Londres (archives)

La chanteuse britannique de R&B Adèle a dominé la cérémonie avec six prix (dans toutes les catégories où elle avait été nominée), dont meilleure performance pop solo, meilleure chanson de l’année et le très convoité « meilleur album de l’année ».

XS
SM
MD
LG