Liens d'accessibilité

RDC : Goma peut-elle tomber malgré la présence des troupes de l’ONU ?


Un blindé de la MONUSCO traverse Rutshuru, zone contrôlée par le M23, au nord de Goma (4 août 2012)

Un blindé de la MONUSCO traverse Rutshuru, zone contrôlée par le M23, au nord de Goma (4 août 2012)

Pour certaines personnalités du chef-lieu du Nord-Kivu, les récentes menaces du M23 relèveraient purement de la propagande

En République démocratique du Congo, les rebelles du M23 menacent de prendre Goma, la capitale du Nord-Kivu. Officiellement, les mutins estiment vouloir sauver la population après la recrudescence des assassinats, ces derniers jours, dans la ville.

Les autorités locales, elles, parlent d’incidents sporadiques…plusieurs suspects ont été arrêtés dont des civils et des soldats. Pour des précisions, la VOA a joint à Goma le directeur de la radio Kivu-1, Magloire Paluku.


Les Etats-Unis disent que le Rwanda devrait dénoncer le M23, qui est accusé d'avoir utilisé le viol et les assassinats dans une campagne de terreur en République démocratique du Congo. Par ailleurs, les Nations Unies ont accusé des responsables de la Défense au Rwanda de soutenir les combattants du M23, allégation démentie par Kigali.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG