Liens d'accessibilité

Goma promeut les droits des personnes handicapées dans l'Est de la RDC


Les joueurs sur le terrain, à Goma, RDC, le 3 décembre 2016. (VOA/Charly Kasereka)

En marge de la Journée internationale des personnes vivant avec un handicap, célébrée le 3 décembre, la RDC a organisé à Goma son premier championnat de basket-ball en fauteuil roulant.

L’est de la RDC est davantage connu pour ses conflits armés de plus de 20 ans et causant des morts et des blessés que pour ces journées solidaires.

Pourtant, cela fait 12 ans que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a soigné plus de 6 600 patients blessés suite aux violences.

À l'heure de l’intégration sociale, des activités culturelles, dont le basket-ball en fauteuil roulant, ont été organisées durant le week-end dernier à Goma.

Le championnat s'est déroulé à l'esplanade de l'Institut supérieur de commerce de Goma.

Durant trois jours, un spectacle à couper le souffle a été présenté par six équipes paralympiques devant un public représentant trois provinces de la RDC.

Dieumerci, 17 ans, athlète venu de Bukavu, est amputé de sa jambe gauche après avoir reçu trois balles perdues lors de la guerre dans sa ville de Bukavu. partage ses sentiments.

"Je me suis senti très à l'aise, d’ailleurs je me considère comme valide en jouant ce jour au basket-ball avec un grand public qui est venu nous assister", confie Dieumerci.

Kalonda Francois est militaire, blessé de guerre en 2008, et amputé d'une jambe. Sa joie, c’est d’avoir partagé un même terrain de jeu entre civils et militaires handicapés pour célébrer la journée dédiée aux personnes vivant avec un handicap.

"Je suis l’homme le plus heureux en jouant en groupe d’handicapé comme moi, et la casquette de militaire était de côté quand je jouais avec nos amis civils", raconte François.

La délégation de Kinshasa était au rendez-vous sur le terrain, à Goma, RDC, le 3 décembre 2016. (VOA/Charly Kasereka)

La délégation de Kinshasa était au rendez-vous sur le terrain, à Goma, RDC, le 3 décembre 2016. (VOA/Charly Kasereka)

La responsable de la ligue paralympique du Nord-kivu, province hôte de la compétition, Thérèse Mabulai, souhaite voir dans les jours à venir l’intégration et la protection spéciale des personnes vivant avec un handicap.

Le Comité international de la Croix-rouge en RDC accompagne les victimes des conflits armés et se félicite d’avoir soutenu ce premier championnat national de basket-ball en fauteuil roulant.

En marge de cette journée, différentes associations regroupant cette catégorie de personnes, ont plaidé en faveur de la promulgation la convention sur le droit des personnes vivant avec un handicap en RDC.

Charly Kasereka, correspondant à Goma

XS
SM
MD
LG