Liens d'accessibilité

Glissement de terrain dans l'Etat de Washington: le bilan s'alourdit


L'un des secouristes participant aux recherches à Oso, dans l'Etat de Washington

L'un des secouristes participant aux recherches à Oso, dans l'Etat de Washington

On signale maintenant 24 morts, dans l’Etat de Washington, suite aux éboulements de terrains. Des dizaines de maisons ont été englouties samedi dernier par des torrents de boue lorsque des collines saturées par des pluies surabondantes qui duraient depuis plusieurs semaines a cédé.

Les secouristes ont récupéré deux autres corps dans la localité d’Oso, située au nord de Seattle. Les fonctionnaires pensent avoir localisé huit autres dépouilles dans les décombres, et 90 personnes sont toujours portées disparues.

Les équipes de secours utilisent des équipements lourds, des caméras de haute technologie, des chiens de recherche et même leurs mains pour fouiller les décombres à la recherche d’éventuels survivants, mais surtout de victimes.

« L'ampleur et la force des coulées de boue sont tout simplement incroyables, y compris ce qu’elles ont fait - et pas seulement aux voitures, mais aux bâtiments » explique Travis Hots, chef des pompiers du comté de Snohomish. Il s’agit de fouiller un mélange incroyable de pierres, boue et débris – des tapis, albums photos, véhicules, bateaux et piles de bois. « Un processus lent, très lent », explique le responsable.

Mardi, le quotidien Seattle Times a publié un rapport rédigé en 1999 par un géologue du US Corps of Engineers, qui lançait justement une mise en garde contre la possibilité d’une « défaillance catastrophique » dans la zone affectée par les glissements de terrain.
XS
SM
MD
LG