Liens d'accessibilité

Ghana : le président John Atta Mills n’est plus


Le défunt président John Evans Atta Mills

Le défunt président John Evans Atta Mills

Le chef de l’Etat ghanéen, qui était âgé de 68 ans, est « subitement » décédé aujourd’hui, quelques heures seulement après être tombé malade, a indiqué la présidence ghanéenne.

Les autorités du Ghana ont annoncé la mort subite du président John Evans Atta Mills. Le chef de l’Etat ghanéen, qui était âgé de 68 ans, est « subitement » décédé aujourd’hui, quelques heures seulement après être tombé malade, a annoné la présidence ghanéenne.

S’adressant à la nation dans un discours télévisé, le secrétaire général de la présidence, John Henry Martey Newman, a fait savoir que M. Mills a rendu l’âme dans un hôpital militaire d’Accra, la capitale. M.Newman n’a pas précisé la cause du décès.

Elu en 2008 à l’issue du second tour le plus serré de l’histoire du pays, John Evans Atta Mills s’apprêtait à briguer un autre mandat en décembre.

Né le 21 juillet 1944 à Ekumfi Otuam, dans le centre du Ghana, M. Mills est devenu le troisième président démocratiquement élu du pays après avoir défait le candidat du parti au pouvoir, Nana Akufo-Addo.

De passage à Accra en juillet 2009, le président américain Barack Obama avait présenté le Ghana comme un modèle pour les pays africains.

18 mois plus tard, le président Mills ouvrait les vannes lors de l’inauguration de la première exploitation pétrolière du pays. L’or a dopé l’économie ghanéenne, qui a enregistré un taux de croissance de 16% en 2011.

Avant sa carrière politique, M. Mills a eu une carrière universitaire bien remplie. Après sa licence et son diplôme de droit de l’université du Ghana, il a obtenu un doctorat à l’université de Londres ainsi qu’une bourse Fulbright pour l’université Stanford des Etats-Unis.

Il avait été vice-président du Ghana sous le président Jerry Rawlings entre 1997 et 2000.

XS
SM
MD
LG