Liens d'accessibilité

Le Ghana dans le club des pays pétroliers africains


Le président John Atta Mills ouvrant les vannes à Takoradi

Le président John Atta Mills ouvrant les vannes à Takoradi

Le Ghana est un des pays les plus stables d’Afrique, mais les analystes mettent en garde le gouvernement qui n’a pas pris de mesures relatives à la bonne gestion des revenus pétroliers.

Le Ghana fait désormais partie des pays Africains producteurs de pétrole. L’or noir a, en effet, commencé à être pompé, mercredi, au large des côtes du pays.

Le Président John Atta Mills a symboliquement ouvert les vannes à Takoradi, au cours d’une cérémonie retransmise en direct à la télévision nationale. Le pétrole devrait être une bénédiction et non un fléau pour le Ghana, a-t-il déclaré, une référence aux pays voisins où la production de pétrole est la source de conflits et de corruption au lieu d’enrichir la population.

Le Ghana est un des pays les plus stables d’Afrique, mais les analystes mettent en garde le gouvernement qui n’a pas pris de mesures relatives à la bonne gestion des revenus pétroliers.

Le champ pétrolifère ghanéen de Jubilee a été découvert en 2007. Exploité par un consortium dirigé par la compagnie britannique Tullow Oil, il dispose de réserves évaluées à 1,8 milliard de barils et sa production initiale est de 55 000 barils par jour. La compagnie espère passer à 120 000 barils/jour l’année prochaine.

XS
SM
MD
LG