Liens d'accessibilité

Le Ghana observera un deuil national de trois jours à la suite de l’explosion qui a tué 90 personnes dans une station-service d’Accra, et aussi des inondations dévastatrices qui ont fait une soixantaine de morts dans le pays.

S’adressant à la presse hier soir, le président John Dramani Mahama fait savoir que le gouvernement allouera une enveloppe de 12 millions de dollars aux secours et aux opérations de reconstruction.

C’est à partir de lundi que le pays observera le deuil national de trois jours en mémoire des victimes de l’incendie et des inondations, a précisé le chef de l’Etat ghanéen.

Le président Mahama a promis des "mesures préventives" à la suite de cette catastrophe pour éviter de nouvelles inondations, un problème récurrent dans la région au moment de la saison des pluies. Un malheureux concours de circonstance a contribué à la tragédie de mercredi soir à Accra.

Alors plusieurs personnes s’étaient réfugiées dans la station-service pour s’abriter d’une pluie diluvienne, les eaux d’inondation ont transporté une nappe de carburant de la station vers une maison voisine qui était en feu, entrainant alors une immense explosion et un incendie généralisé.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG