Liens d'accessibilité

Comme largement anticipé, "Stevie G" a annoncé qu'il ne prolongerait pas son contrat avec le Galaxy de Los Angeles qui expire en décembre.

Après dix-huit mois sans grand relief dans le Championnat nord-américain (MLS), Steven Gerrard va quitter Los Angeles, mais l'ancien capitaine emblématique de Liverpool a laissé à 36 ans la porte ouverte à un dernier défi.

"Quand j'ai quitté Liverpool, mon but était d'aider le Galaxy à décrocher une autre MLS Cup (le titre de champion, NDLR). Je suis bien sûr déçu que nous n'ayons pas atteint cet objectif, mais je suis fier de ce que j'ai accompli durant mon passage ici", a insisté le milieu de terrain.

Si le Galaxy a participé aux play-offs en 2015 et en 2016, il est tombé, malgré ses stars venues du Championnat d'Angleterre comme Gerrard, Robbie Keane ou Ashley Cole, dès le premier tour il y a un an et en quarts de finale début novembre.

Ce fut une expérience incroyable de venir à Los Angeles et de porter le maillot du Galaxy."

Les statistiques personnelles de Gerrard, souvent blessé, n'ont rien d'exceptionnel: il a disputé un total de 34 matches, marqué cinq buts et offert 14 passes décisives.

Pour sa dernière apparition sous le maillot du Galaxy, le 6 novembre dernier, Gerrard a été le seul joueur de son équipe à réussir son tir au but contre Colarado qui a éliminé le quadruple champion MLS (0-1 à l'aller, 1-0 au retour, 3 tab à 1).

Comble de l'ironie, tant l'exercice des tirs au but est la bête noire de l'équipe d'Angleterre, cela sera peut-être sa dernière action sur un terrain de football. A moins que Gerrard ne relève un dernier défi...

- 'J'ai des options' -

Steven Gerrard euphorique après avoir marqué contre Leicester, en 2014

Steven Gerrard euphorique après avoir marqué contre Leicester, en 2014

"Je vais prendre du temps pour être avec ma famille et réfléchir à la prochaine étape de ma carrière", a-t-il indiqué.

"Je retourne vivre en Angleterre, mais ce n'est certainement pas la fin de ma carrière dans le football (...) J'ai des options sur le terrain, j'en ai d'autres en dehors", a souligné l'ancien international anglais aux 114 sélections, déjà consultant de la chaîne de télévision anglaise BT Sport.

"Il va falloir que je réfléchisse durant les deux à trois semaines à venir, je ne suis pas encore prêt à prendre ma décision", a-t-il ajouté.

Retournera-t-il, comme l'espèrent les supporters des Reds, à Liverpool ? Ils rêvent de le voir faire une pige jusqu'à la fin de la saison 2016-17, ou rejoindre l'encadrement de l'équipe entraînée par Jürgen Klopp.

Avec Liverpool, de 1998 à 2015, il a tout remporté (deux Coupes d'Angleterre, trois Coupes de la Ligue, la Ligue des champions 2005 et la Coupe de l'UEFA 2001), sauf le titre de champion d'Angleterre. Or Liverpool est actuellement en tête, devant Chelsea et Manchester City.

Autre piste, en Ecosse cette fois, où Brendan Rodgers, l'un de ses anciens entraîneurs à Liverpool, en charge désormais du Celtic Glasgow, le courtise avec assiduité.

De son côté, la MLS est à un tournant: après Franck Lampard qui a annoncé lundi son départ de New York City, en attendant probablement Didier Drogba (Montréal), elle perd avec Gerrard l'un de ces grands noms du football qui ont contribué à accroître son exposition mondiale.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG