Liens d'accessibilité

La Chine, partenaire économique clé des Etats-Unis selon le secrétaire américain au Trésor


La Chine, partenaire économique clé des Etats-Unis selon le secrétaire américain au Trésor

La Chine, partenaire économique clé des Etats-Unis selon le secrétaire américain au Trésor

Le secrétaire Geithner a offert une évaluation franche des moyens de relever les défis auxquels les Etats-Unis font face dans leurs relations avec la Chine.

Les relations économiques entre les États-Unis et la Chine sont à la fois importantes et un défi, a déclaré récemment devant le Congrès le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner.

« Nous avons des intérêts économiques considérables dans nos relations avec la Chine » a dit M. Geithner. « Avec 1,3 milliards d’habitants, et une économie qui continue de croître à des taux proches de 10%, la Chine est notre marché outre-mer qui croît le plus rapidement », a-t-il ajouté.

Le secrétaire Geithner a dit au Congrès que la croissance de la Chine est essentielle à la prospérité des États-Unis. « Renforcer les opportunités pour les sociétés et travailleurs américains par le commerce et l'investissement accru avec la Chine sera une partie importante du succès de l'Initiative nationale pour les exportations du président et de nos efforts pour soutenir plus amplement la création d’emplois », a-t-il ajouté.

Le secrétaire Geithner a offert une évaluation franche des moyens de relever les défis auxquels les Etats-Unis font face dans leurs relations avec la Chine. « Nous nous concentrons sur trois objectifs essentiels avec la Chine » a-t-il dit : « encourager la Chine à modifier son modèle de croissance pour dépendre davantage de la demande intérieure, et moins des exportations ; avancer en direction d'un plus grand rôle du marché dans la détermination du taux de change chinois, et faire en sorte que les règles du jeu soient les mêmes pour les entreprises américaines, les travailleurs, les éleveurs, les agriculteurs et les fournisseurs de services qui commercent avec la Chine et la concurrencent».

Toujours selon le secrétaire au Trésor, maintenant que l’économie chinoise a des bases solides, il est temps pour Pékin de procéder aux changements nécessaires. « Nous poursuivons une stratégie complète et proactive pour faire progresser la Chine », a dit M. Geithner.

« Cela inclut des contacts directs entre le Président Barack Obama et de cette administration et les hauts responsables chinois. Cela inclut un engagement coordonné et intense par le Dialogue économique et stratégique Chine-États-Unis, par la Commission conjointe sur le Commerce et les Echanges ainsi que d’autres voies multilatérales telles que le G20 et le Fonds monétaire international (FMI). Cela inclut porter plainte devant l'Organisation mondiale du Commerce (OMC)quand la Chine ne respecte pas ses obligations et appliquer les lois commerciales américaines pour protéger les droits des sociétés et travailleurs américains », a ajouté M. Geithner.

Toujours selon le secrétaire américain au Trésor, « l’appréciation des taux de change doit s’accompagner de réformes structurelles pour réduire l’écart entre l’épargne et les investissements en Chine, et assurer un rééquilibrage durable ».

Les rapports entre les Etats-Unis et la Chine doivent être plus équilibrés, a dit encore M. Geithner. « C’est impératif pour nous, mais c’est également important pour la Chine » a-t-il conclu.

XS
SM
MD
LG