Liens d'accessibilité

Les 3000 photos volées à Pippa Middleton ne pourront pas être publiées


Pippa Middleton le 19 juin 2015 à Londres. (AP /Tim Ireland)

Pippa Middleton le 19 juin 2015 à Londres. (AP /Tim Ireland)

La Haute cour de justice de Londres a interdit la publication des photos qui auraient été dérobées sur le compte iCloud de Pippa Middleton, la belle-soeur du prince William.

Cette décision a été rendue suite à une requête déposée par Philippa "Pippa" Middleton et son fiancé, James Matthews.

Dans le jugement, consulté par l'AFP, la Haute cour interdit la publication de toute photo et de "autre information" provenant du compte personnel de la jeune femme de 33 ans, tout en indiquant que l'identité de la personne ayant eu accès à ces données n'a pas encore clairement été établie.

Les tabloïds Sun et Daily Mail avaient affirmé la semaine dernière qu'un pirate informatique cherchait à vendre 3.000 photos volées sur le compte personnel de la jeune femme.

La police britannique a annoncé samedi avoir arrêté un suspect, âgé de 35 ans, dans le Northamptonshire (centre de l'Angleterre). L'homme a depuis été libéré sous caution.

Le Sun a indiqué avoir été contacté via une messagerie cryptée par une mystérieuse personne qui lui a proposé les photos, mais aussi des messages stockés sur le service en ligne d'Apple, contre "un minimum de 50.000 livres" (58.000 euros).

Le pirate informatique a affirmé au tabloïd être en possession de clichés de Pippa Middleton, de son fiancé, mais aussi de William et de son épouse Kate, soeur cadette de Pippa. Parmi les photos dérobées figureraient aussi des clichés du prince George et de la princesse Charlotte, enfants de Kate et de William.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG