Liens d'accessibilité

Gaza, dans une « situation critique », selon Ban Ki-moon


Des Palestiniens pleurant leurs morts à Gaza (AFP)

Des Palestiniens pleurant leurs morts à Gaza (AFP)

La Bande de Gaza est dans une « situation critique » affirme le secrétaire général de l’ONU, qui a pointé du doigt à la fois Israël et le Hamas. Il s’est joint aux dirigeants du monde entier pour réclamer lundi un cessez le feu immédiat et durable. Et il a accusé les deux parties de se comporter de manière irresponsable, « moralement condamnable ».

« Au nom de l’humanité, la violence doit cesser », a souligné Ban Ki-moon.

Peu après ces déclarations, selon les Palestiniens, une frappe aérienne israélienne a fait au moins 10 morts, dont des enfants, lorsqu’un obus est tombé sur le principal complexe hospitalier de Gaza. Mais Tsahal a démenti, disant que ce sont des roquettes tirées par les militants palestiniens qui ont atteint l’hôpital et un parc.

Par ailleurs, quatre israéliens ont été tués par un tir de mortier à Gaza. Le bilan provisoire de l’escalade de la violence, qui a commencé il y a trois semaines, est de plus de mille morts, en vaste majorité des Palestiniens.

A New-York, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une déclaration présidentielle en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire « immédiat et inconditionnel » entre Israël et le Hamas. Un appel immédiatement rejeté par les deux parties.

XS
SM
MD
LG