Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le patron du Pentagone annonce de nouvelles coupes budgétaires


Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, et le chef d'état-major interarmes, lors d'une conférence de presse le 6 janvier 2011

Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, et le chef d'état-major interarmes, lors d'une conférence de presse le 6 janvier 2011

Il s’agit de supprimer les projets non prioritaires, redondants ou désuets, a expliqué M. Gates à la presse. Toutefois, ses coupes budgétaires pourraient se heurter à l’opposition des législateurs, souvent réticents à l’idée de réduire des dépenses militaires dont profitent leurs circonscriptions électorales.

Le secrétaire américain à la Défense a annoncé, jeudi, une réduction du budget de la Défense américaine de 78 milliards de dollars sur cinq ans, en plus des économies de plus de 100 milliards de dollars que le Pentagone doit réaliser. Robert Gates a présenté son projet jeudi aux leaders du Congrès. Celui-ci inclut l'annulation d’un projet de véhicule amphibie destiné aux marines, et dont le coût est estimé à 14 milliards de dollars.

Remise de médailles à des soldats américains du poste avancé de Howz-E-Madad , dans la province afghane de Kandahar

Remise de médailles à des soldats américains du poste avancé de Howz-E-Madad , dans la province afghane de Kandahar

Il s’agit de supprimer les projets non prioritaires, redondants ou désuets, a expliqué M. Gates à la presse. Toutefois, ses coupes budgétaires pourraient se heurter à l’opposition des législateurs, souvent réticents à l’idée de réduire des dépenses militaires dont profitent leurs circonscriptions électorales.

Le budget 2012 du Pentagone devrait atteindre 554 milliards de dollars, sans compter les dépenses militaires en Afghanistan et en Irak.

Lever de drapeau à la base américaine de Bagram, au nord de Kaboul

Lever de drapeau à la base américaine de Bagram, au nord de Kaboul

Les Etats-Unis s’apprêtent à envoyer 1400 marines en renfort en Afghanistan pour consolider les progrès militaires et accentuer la pression sur les talibans durant cet hiver. Les troupes en question pourraient prendre part à une possible escalade des opérations, mais ne devraient passer que 90 jours en Afghanistan, a précisé un porte-parole du Pentagone.

Selon le Wall Street Journal, qui citent des responsables militaires non identifiés, ces troupes seront surtout déployées dans le Sud de l’Afghanistan, qui a connu de violents affrontements avec les talibans ces derniers mois.

XS
SM
MD
LG