Liens d'accessibilité

Gabon : Washington appuie l’initiative d’une mission africaine

  • Eddy Isango

Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo et le président américain Barack Obama.

Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo et le président américain Barack Obama.

Les Etats-Unis demeurent préoccupés par la situation politique tendue au Gabon et appuient l’initiative de l’envoi d’une délégation africaine dans ce pays, indique le département d’Etat.

"Nous appuyons fortement cette initiative et appelons le gouvernement du Gabon à travailler avec l'UA (Union africaine) pour organiser la visite d'une délégation le plus tôt possible ", précise dans un communiqué, John Kirby, porte-parole du département.

L'UA a récemment exprimé la volonté d'envoyer une délégation au Gabon en vue d'aider les différentes parties de la crise dans leurs efforts en vue d'une résolution constitutionnelle à la situation post-électorale.

Des émeutes ont éclaté au Gabon après la proclamation de la victoire du président sortant Ali Bongo à la présidentielle du 27 août dernier, par 49 % contre 48% pour son rival, Jean Ping, le principal candidat de l’opposition.

M. Ping a contesté ces résultats et s’est déclaré élu.

"Nous continuons à appeler toutes les parties et leurs partisans à renoncer à la violence, au langage incendiaire, et aux agressions contre toutes les personnes vivant au Gabon, quelle que soit leur origine ethnique ou l'origine nationale", soutient M. Kirby.

Le département d’Etat demande à "toutes les parties (gabonaises), y compris les forces de sécurité", de "faire preuve de retenue et de respecter les normes internationales des droits de l'homme", souligne le texte.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG