Liens d'accessibilité

Gabon : le principal parti d’opposition de nouveau autorisé


Le président gabonais Ali Bongo Ondimba

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba

Le ministre gabonais de l'Intérieur, Guy-Bertrand Mapangou, a annoncé mercredi que l'Union nationale, principal parti d'opposition est de nouveau autorisé d’activités.

Le parti avait été dissous en 2011 après que son chef André Mba Obame s'était proclamé président.

Le communiqué du ministre précise que le parti politique Union nationale est réhabilité et autorisé à exercer ses activités sur l'ensemble du territoire national.

L’autorisation est accordée alors que le pays est à un an de la prochaine présidentielle de 2016.

XS
SM
MD
LG