Liens d'accessibilité

Gabon : Génération Omar Bongo Ondimba s’insurge


L'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba

L'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba

L'affaire dite des "Biens mal acquis" fait des vagues au Gabon. Les produits de la compagnie Total sont boycottés depuis lundi en guise de représailles

Au Gabon, l’organisation Génération Omar Bongo Ondimba a déclenché lundi une semaine de boycott des produits vendus par la compagnie pétrolière française Total en rapport avec l’affaire dite des biens mal acquis de certains chefs d’Etat africains.

Le groupe Génération Omar Bongo Ondimba ou GOBO s’insurge contre la décision de la Cour de cassation française d’autoriser l’ouverture d’une enquête judiciaire sur l’acquisition, en France, d’un important patrimoine par trois présidents africains, dont le défunt dirigeant gabonais Omar Bongo Ondimba.

Le boycott de Total marque le début d’une campagne progressive qui va cibler tous les produits et services français au Gabon, a déclaré Chantal Ondo, présidente de GOBO.

La campagne a été lancée le 18 novembre dernier et Ondo dit qu’elle va se prolonger jusqu’à Mardi. Elle précise cependant, qu’il il ne s’agit pas de vandaliser les stations d’essence Total :

La décision de la Cour de cassation française concernant l’affaire dite des biens mal acquis marque une victoire longtemps recherchée par deux ONG de droits de l’homme basées en France: Sherpa et la branche française du groupe de lutte anti-corruption Transparency International. Ivory Coast's economy has suffered in the upheaval, squandering the gains made during the "Ivorian miracle" brought about by "father of the nation" Felix Houphouet-Boigny, ruler from independence from France in 1960 to his death in 1993.

En plus du défunt President Bongo, ces ONG accusent aussi les Présidents de la Guinée Equatoriale et de la République du Congo d’avoir acheté des villas et des véhicules de luxe en France avec de l’argent qui revenait de droit a leurs populations.

XS
SM
MD
LG