Liens d'accessibilité

Fusillade de Kalamazoo: Obama appelle de nouveau à encadrer les armes


Le suspect Jason Dalton, arrêté le 21 février 2016 à Kalamazoo, Michigan. (Kalamazoo County Sheriff's Office via AP)

Le suspect Jason Dalton, arrêté le 21 février 2016 à Kalamazoo, Michigan. (Kalamazoo County Sheriff's Office via AP)

Le président des Etats-Unis Barack Obama a une nouvelle fois appelé lundi à renforcer l'encadrement des armes à feu après une fusillade samedi à Kalamazoo, petite ville du Michigan, où un chauffeur Uber a abattu six personnes.

"Une autre communauté a été terrorisée par la violence par les armes (...) Aujourd'hui, des familles sont brisées", a déclaré M. Obama en recevant l'Association nationale des gouverneurs à la Maison Blanche.

"En début d'année, j'ai pris des mesures pour qu'il soit plus difficile pour des individus dangereux d'acquérir une arme. Mais nous allons clairement devoir faire plus si nous voulons assurer la sécurité des Américains", a-t-il ajouté.

Evoquant la "menace terroriste" et l'attentat de San Bernardino (Californie), qui avait fait 14 morts début décembre, le président américain a ajouté: "Nous avons probablement perdu plus d'Américains par les armes sur ce seul week-end".

Il a également salué le travail "exceptionnel" des autorités locales pour appréhender rapidement le suspect et précisé qu'il avait promis au maire et au chef de la police toute l'aide dont ils pourraient avoir besoin.

Jason Brian Dalton, 45 ans, qui travaillait en indépendant pour Uber et dont les motivations restent floues, devait comparaître devant un tribunal lundi après-midi. "Il n'avait aucun passif criminel (...) Il n'y avait rien qui aurait pu le placer sur le radar de la police", a expliqué Jeff Getting, le procureur du comté de Kalamazoo.

M. Obama a présenté début janvier une série de mesures visant à mieux contrôler les ventes d'armes à feu aux Etats-Unis, court-circuitant le Congrès, contrôlé par ses adversaires républicains qui refusent de légiférer sur ce thème.

L'exécutif souhaite en particulier colmater les failles du système en vigueur en clarifiant la définition d'un vendeur d'armes, qui a l'obligation d'obtenir une licence fédérale et de contrôler les antécédents de ses clients.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG