Liens d'accessibilité

Fusillade de Columbia: trois morts, cinq blessés


La police intervenant dans le centre commercial de Columbia près de Baltimore, grand port de la côte est des Etats-Unis

La police intervenant dans le centre commercial de Columbia près de Baltimore, grand port de la côte est des Etats-Unis

Trois morts dans l’Etat du Maryland sur la côte est des Etats-Unis. Tel est, selon la police, le bilan de la fusillade de samedi dans un centre commercial de la localité de Columbia, dans la banlieue du port de Baltimore. Le tireur présumé semble s’être suicidé.

Columbia est située à un peu moins de 50 kilomètres au nord de Washington, D.C., la capitale.

Les autorités disent avoir été averties de la crise par un appel téléphonique d'urgence en fin de matinée. Le chef de la police du comté de Howard, Bill McMahon, a déclaré lors d’un point de presse que la fusillade est survenue à l'extérieur d'un magasin à l'étage supérieur du centre commercial de Columbia, près de l'aire de restauration. Les deux personnes tuées par le tireur étaient des employés de la boutique, un homme et une femme, âgés tous les deux d’une vingtaine d’années.

Selon les médias, il pourrait s’agir d’une dispute de famille. L’enquête se poursuit, a dit M. McMahon, en précisant que le suspect a utilisé un fusil de chasse et se trouvait en possession « d’une grande quantité » de munitions. Cinq personnes ont été blessées, mais une seule souffrirait d’une blessure par balle.

Moe Moe Htun, une employée de la Voix de l'Amérique (VOA), se trouvait dans un Starbuck du centre commercial avec son mari lorsque la fusillade a éclaté.

« J'ai entendu bang, bang, bang, vous savez, un bruit très, très fort, à trois reprises , et j'ai pensé, ‘‘Oh , vous savez, c'est de la construction’’ , parce qu'il y a des travaux en cours dans le parking », a-t-elle dit. « Donc, c’était vraiment, vraiment très fort, et puis ça résonnait comme cela venait juste en face de l'endroit où je me trouvais au Starbuck du centre commercial. Mais quelques secondes plus tard, il y a une dame qui est passée en courant, et elle criait ‘‘ Il y a quelqu'un qui tire !’’ ».

Toujours selon Mme Htun, « Les gens avaient tellement peur. On pouvait le voir sur tous les visages. Les gens fuyaient le centre commercial en tenant les mains des enfants. Les gens ne regardaient pas en arrière, ils cherchaient juste de sortir du centre commercial aussi vite que possible ».

Mme Htun et son mari ont pris la fuite et se sont cachés derrière des voitures garées dans le parking au cas où le tireur sortirait.

La police est rapidement arrivée sur les lieux et un peu plus d'une heure après l'appel d'urgence, a annoncé sur Twitter que le centre commercial était sécurisé.
XS
SM
MD
LG