Liens d'accessibilité

Freetown: la population invitée à rester chez elle, du fait des pluies torrentielles


Des torrents de boue à Freetown, en Sierra Leone (Photo Cocorioko)

Des torrents de boue à Freetown, en Sierra Leone (Photo Cocorioko)

Le gouvernement a déployé des soldats et la police pour secourir les victimes des inondations.

On signale une demi-douzaine de morts et des dizaines blessées suite des pluies torrentielles en Sierra Leone. Ces fortes pluies – un véritable mur d’eau se déversant pendant des heures - pourraient durer six jours, et le président Ernest Bai Koroma a invité ses compatriotes à éviter de sortir.

Le gouvernement a déployé des soldats et la police pour secourir les victimes des inondations. Les autorités ont exhorté tous les travailleurs non essentiels à rester chez eux ce jeudi.

Les inondations ont dévasté une vingtaine de quartiers de Freetown, la capitale, qui compte environ 1,2 millions d’habitants. Le stade national de football de la ville se aménagé pour accueillir les sans-abri, ont annoncé les autorités.

Les médecins de l'hôpital central de Freetown se sont déclarés dépassés par la situation, du fait du nombre des victimes, certaines ayant dû être évacuées vers d’autres sites.

On redoute que ces torrents d’eau ne soient suivis de maladies endémiques, provoquées chaque année par la saison des pluies : Paludisme, diarrhée, vomissements, pneumonie, bronchite et autres infections respiratoires, notamment.

Il pleut six mois sur 12 à Freetown, qui compte parmi les villes les plus humides au monde.

XS
SM
MD
LG