Liens d'accessibilité

Frappes américaines sur l'EI: la Maison Blanche s'abstient de confirmer


Le porte-parole Josh Earnest a refusé de confirmer si le président Barack Obama envisage des frappes aériennes contre l'Etat Islamique

Le porte-parole Josh Earnest a refusé de confirmer si le président Barack Obama envisage des frappes aériennes contre l'Etat Islamique

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a refusé de confirmer des informations publiées par le New York Times jeudi, selon lesquelles le président Barack Obama envisagerait des frappes aériennes et des parachutages de secours d'urgence pour aider les quelques 40.000 membres de minorités religieuses en Irak qui sont piégés sur une montagne par des djihadistes.

« Il n'y a pas de solution militaire américaine aux problèmes en Irak », a dit M. Earnest à la presse. Il a ajouté qu'il n'y aurait pas de bottes américaines sur le terrain. M. Earnest a déclaré que toute action militaire américaine serait de portée limitée et viserait spécifiquement un objectif américain.

Un responsable de la Défense a déclaré la Voix de l’Amérique (VOA) que l’administration Obama travaille directement avec les représentants du gouvernement irakien à Bagdad et Erbil pour coordonner les parachutages irakiens aux personnes dans le besoin.

Les extrémistes sunnites ont gagné du terrain dans le nord de l'Irak. L’Etat islamique (EI) a repris la ville kurde de Sinjar, forçant la population – à majorité des membres de la minorité yézidi - à s’enfuir.

XS
SM
MD
LG