Liens d'accessibilité

Le Canada achemine du matériel militaire français en Afrique


Soldats français de l'Opération Barkhane au nord de Tombouctou le 6 novembre 2014.

Soldats français de l'Opération Barkhane au nord de Tombouctou le 6 novembre 2014.

Un premier avion cargo de l'armée de l'air canadienne a acheminé ce week-end des soldats et du matériel français en Afrique de l'Ouest, dans le cadre d'une nouvelle mission de coopération militaire, a annoncé Ottawa.

"Le 20 novembre 2016, un avion de transport stratégique C-177 Globemaster de l'Aviation royale canadienne a transporté du personnel et de l'équipement de la France jusqu'en Afrique de l'Ouest et dans la région du Sahel", selon un communiqué de la Défense canadienne.


Il s'agit du "premier vol dans le cadre de l'opération Frequence", a ajouté le ministère canadien, sans préciser l'origine et la destination du vol.

Le Canada avait déjà apporté en 2013 et en 2015 une telle aide logistique avec en tout 51 vols de C-177 Globemaster réalisés en appui aux opérations anti-terroristes françaises Serval et Barkhane.

L'opération canadienne Frequence doit se poursuivre jusqu'à fin mars 2017 "sur une base périodique" et dans le cadre des "opérations existantes" des forces armées canadiennes, a précisé le gouvernement canadien dont une annonce est attendue prochainement pour officialiser un déploiement de Casques bleus, vraisemblablement au Mali.

Le gouvernement de Justin Trudeau avait annoncé en août la mise à disposition de 600 soldats pour des opérations de maintien de la paix des Nations unies. L'ONU avait ensuite fait part de son intérêt pour l'envoi d'hélicoptères canadiens au Mali.

La France a lancé l'intervention Serval en janvier 2013, visant à repousser une offensive jihadiste au Mali, à laquelle a succédé en août 2014 l'opération Barkhane (4.000 hommes), étendue sur cinq pays du Sahel, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina-Faso.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG