Liens d'accessibilité

Carnage à Nice en marge de la fête nationale française


Des corps de victimes fauchés par un camion qui a foncé sur une foule en pleine une célébration de la fête nationale Jour de la Bastille, sont couchés a même la pelouse , à Nice, France, 14 juillet 2016.

Des corps de victimes fauchés par un camion qui a foncé sur une foule en pleine une célébration de la fête nationale Jour de la Bastille, sont couchés a même la pelouse , à Nice, France, 14 juillet 2016.

Au moins 77 personnes sont mortes jeudi soir à Nice, dans le sud de la France, dans une attaque menée à l’aide d’un camion.

Les victimes ont été fauchées par un camion qui a roulé dans la foule sur une distance de deux kilomètres, a déclaré le parquet de Nice.

Selon le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre, les pompiers continuent à décompter le nombre des corps. Une foule très nombreuse était venue participer à une soirée festive et regarder les feux d'artifice pour la Fête nationale sur la Promenade des Anglais, haut-lieu touristique, près de la Méditerranée.

Hollande rentre à Paris pour se rendre à la cellule de crise

Le président français François Hollande, qui se trouvait à Avignon (sud-est), rentre à Paris, où il se rendra directement à la cellule de crise mise en place au ministère de l'Intérieur dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué la présidence française.

"Le président s'est entretenu avec (le Premier ministre) Manuel Valls et (le ministre de l'Intérieur) Bernard Cazeneuve. Il rentre à Paris et se rendra directement à la cellule de crise", au ministère de l'Intérieur, a-t-on précisé de même source.

Obama tenu informé de l'évolution de la situation à Nice

Le président des Etats-Unis Barack Obama a été informé jeudi soir de la situation à Nice, en France, où plusieurs dizaines de personnes ont été tuées lorsqu'un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d'artifice du 14 juillet.

"Le président a été informé de la situation à Nice et son équipe de sécurité nationale le tiendra au courant de l'évolution de la situation", a déclaré Ned Price, porte-parole de l'exécutif américain.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG