Liens d'accessibilité

Etats-Unis : quatre ans de prison pour l'ex-médecin de Michael Jackson


Le juge Michael Pastor écoutant Me Brian Panish, représentant de la famille jackson

Le juge Michael Pastor écoutant Me Brian Panish, représentant de la famille jackson

Le juge Michael Pastor a délivré sa sentence en reprochant à Conrad Murray d’avoir violé la confiance de Michael Jackson, et d’avoir s’être livré à une série récurrente de tromperies et de mensonges.

L’ex-médecin de Michael Jackson a écopé, mardi, de la sentence maximale de quatre ans de prison ferme pour son rôle dans la mort, il y a un peu plus de deux ans, du roi de la pop.

Le docteur Conrad Murray a pris connaissance du sort qui lui réservé lors d’une audience à Los Angeles. A l’issue, ce mois-ci, d’un procès de six semaines, un jury l’avait reconnu coupable d’homicide involontaire.

Michael Jackson en concert à Vienne (Archives)

Michael Jackson en concert à Vienne (Archives)

Peu avant la sentence, un avocat de la famille Jackson a lu une déclaration expliquant que les proches du défunt chanteur ne cherchent pas une revanche, mais simplement la justice. Me Brian Panish s’est adressé à la cour en ces termes : "Nous demandons respectueusement que vous infligiez une peine qui rappelle aux médecins qu’ils ne peuvent vendre leurs services au plus offrant et ignorer leur serment d’Hippocrate de s’abstenir de tout mal. Ainsi que nous le savons tous à partir de cette tragédie, ne pas respecter ce serment peut avoir des résultats dévastateurs," a déclaré l’avocat.

Citant la Bible, Me Panish a dit que les hommes ne peuvent pas se faire justice, ils peuvent simplement chercher la justice. Et c’est tout ce que la famille Jackson peut faire, a-t-il conclu.

Le procureur David Walgren a, de son côté, affirmé que Michael Jackson est mort des suites directes des actes du docteur Murray.

Dr Conrad Murray durant son procès

Dr Conrad Murray durant son procès

Le juge Michael Pastor a alors délivré sa sentence en reprochant à Conrad Murray d’avoir violé la confiance de Michael Jackson, et d’avoir s’être livré à une série récurrente de tromperies et de mensonges. "Pour ce qui est de la sentence de cette affaire, la liberté conditionnée est déniée, et la cour impose la haute peine de quatre de prison dans cette affaire. Cette peine sera purgée à la prison du comté de Los Angeles, sous la supervision et la direction du chérif du comté de Los Angeles", a dit le juge.

Michael Jackson est décédé en juin 2009 dans sa maison, à Los Angeles. Il avait entamé une série de répétitions pour préparer une tournée en Europe. En dehors du procès criminel, le père de Jackson a porté plainte au civil, accusant le docteur Murray d’avoir menti aux agents des service de secours qui tentaient de sauver la vie du défunt roi de la pop.

XS
SM
MD
LG