Liens d'accessibilité

Burundi : quatre militants de l’opposition parmi les 14 corps découverts la semaine dernière près de la capitale


Burundi : quatre militants de l’opposition parmi les 14 corps découverts la semaine dernière près de la capitale

Burundi : quatre militants de l’opposition parmi les 14 corps découverts la semaine dernière près de la capitale

Pierre Claver Mbonimpa, président de l’APRODEH, ne pense pas que les récents meurtres sont l’œuvre des bandits armés ainsi que le soutiennent les autorités burundaises.

Le phénomène de l’insécurité commence à inquiéter les Burundais. La semaine dernière, 14 cadavres ont été découverts près d’une rivière en périphérie de Bujumbura. Aujourd’hui, on apprend par une ONG burundaise, l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains (APRODEH) que quatre militants des ex-Forces Nationales de Libération (FNL), parti de l'opposition, figurent parmi les victimes.

Cette annonce intervient sur fond de rumeurs persistantes sur la présence de nouvelles poches de rébellion dans les marais de la Rukoko et dans la forêt de la Kibira.

Pierre Claver Mbonimpa, président de l’APRODEH, ne pense pas que les récents meurtres sont l’œuvre des bandits armés ainsi que le soutiennent les autorités burundaises. « Nous sommes habitués à voir des bandits qui volent à main armée, ils sont à deux, à trois, mais pas à une dizaine, à une vingtaine, à une trentaine, avec des tenues militaires, avec des armes », a-t-il expliqué.

XS
SM
MD
LG