Liens d'accessibilité

Forte affluence pour les municipales au Mozambique


Affluence au bureau de vote de Gorongosa dans le centre du Mozambique, pour les élections municipales

Affluence au bureau de vote de Gorongosa dans le centre du Mozambique, pour les élections municipales

Forte affluence mercredi dans les bureaux de vote à travers le Mozambique pour les élections municipales, alors qu’on signalait de nouveaux affrontements entre les deux principales factions qui s’étaient affrontées durant la longue guerre civile qu’a connu le pays.

Les Mozambicains étaient appelés à renouveler leurs conseils municipaux mais les anciens guérilléros de la Renamo, un mouvement transformé aujourd’hui en parti politique d’opposition, ont boycotté le scrutin. La Renamo accuse le Frelimo, parti au pouvoir, d’avoir truqué le vote et marginalisé l’opposition.

Les affrontements entre militants de la Renamo et les forces gouvernementales ont repris en octobre. La Renamo a dénoncé l’accord de paix de 1992 avec le Frelimo, qui avait mis fin à une guerre civile brutale de 16 ans.

Le président mozambicain Armando Guebuza reste confiant et pense que le Frelimo remportera les élections municipales. Il faut dire que le Frelimo avait emporté 52 municipalités sur 53 lors des élections de 2008, déjà boycottées par la Renamo. Le scrutin de mercredi est considéré comme un test pour le parti au pouvoir, avant les élections générales prévues en octobre 2014.
XS
SM
MD
LG