Liens d'accessibilité

Etats-Unis : l’ancien président George Bush publie ses mémoires


George W. Bush signant son livre

George W. Bush signant son livre

L’ancien président Bush commence par le milieu des années 1980, avant sa présidence et même avant son poste de gouverneur du Texas. Il explique, par la suite, sa réponse aux attentats terroristes de 2001 contre les Etats-Unis.

Après presque deux ans d’une discrète retraite au Texas, l’ancien président George W. Bush fait à nouveau parler de lui à la faveur de la parution, aujourd’hui, de ses mémoires intitulés « Decisions Points », entendez : « Moments décisifs »

Le précédent locataire de la Maison-Blanche effectue une tournée des médias pour promouvoir son livre. M. Bush a même réalisé une vidéo à cette fin. « Je voulais donner aux lecteurs un aperçu de la présidence, de mon point de vue. Cela signifiait se concentrer sur l’aspect le plus exigeant du travail, à savoir la prise de décisions. »

Des soldats américains en Irak

Des soldats américains en Irak

L’ancien président Bush commence par le milieu des années 1980, avant sa présidence et même avant son poste de gouverneur du Texas. Il explique, par la suite, sa réponse aux attentats terroristes de 2001 contre les Etats-Unis. « Je discute des décisions difficiles visant à préserver la sécurité de notre pays, nos succès et nos revers sur le champ de bataille », a déclaré George Bush, soulignant que la décision la plus difficile qu’un président soit amené à prendre est celle d’envoyer les troupes au combat.

M. Bush dit avoir été pris au dépourvu par les photos des abus auxquels se sont livrés des militaires américains sur des détenus de la prison Abu Ghraib en Irak. Il avoue avoir été « choqué » que des armes de destruction massive n’aient pas étés découvertes en Irak. Toutefois, la décision d’envahir l’Irak était la bonne et les Irakiens se portent mieux que sous le dictateur sanguinaire qu’était Saddam Hussein, a-t-il déclaré sur la chaine de télévision NBC.

Les anciens présidents Bill Clinton et George Bush s'adressant à la conférence internationale pour la reconstruction d'Haiti (Archives)

Les anciens présidents Bill Clinton et George Bush s'adressant à la conférence internationale pour la reconstruction d'Haiti (Archives)

L’ancien chef de l’exécutif américain situe le point le plus déprimant de sa présidence à la déclaration, après l’ouragan Katrina, du musicien Kanye West selon laquelle M. Bush « ne se soucie pas du sort de la population noire. » L’ancien président a reconnu que de nombreuses erreurs ont été commises dans la réponse de son administration aux effets dévastateurs de Katrina.

Son administration a été sévèrement critiquée et il tente de justifier les actes qu’il a posés, estime l’historien Robert Dallek, auteurs de plusieurs écrits sur les présidents américains depuis la seconde Guerre mondiale.

L'administraion Bush avait été critiqué pour sa réponse aux inondations causées par l'ouragan katrina

L'administraion Bush avait été critiqué pour sa réponse aux inondations causées par l'ouragan katrina

George Bush tente d’influencer la perception de son héritage politique sans se mêler de politique, fait remarquer, de son côté, Jane Hampton Cook, collaboratrice de M. Bush lorsqu’il était gouverneur et président. « Il s’est engagé à ne pas parler du président actuel, à fermer la bouche, à ne pas se mêler de politique politicienne. Et c’est ce qui explique probablement sa décision de parler de sa propre présidence maintenant, après une élection et bien longtemps avant la prochaine élection », a expliqué Mme Cook.

La presse américaine est peu flatteuse au sujet des mémoires de George bush. « Ce livre est plat (…) et la plupart des passages ont la forme d’un document d’Etat : ils sont impersonnels », écrit le Washington Post. Il n’a pas la charge émotionnelle de « Spoken From the Heart », le livre publié par son épouse Laura Bush en début d’année, estime de son côté le New York Times.

XS
SM
MD
LG