Liens d'accessibilité

La Fifa renvoie son secrétaire général par intérim pour des "manquements" financiers


LA FIFA

LA FIFA

La Sénégalaise Fatma Samoura, nouvelle secrétaire générale de la Fifa, doit prendre ses fonctions mi-juin.

Le secrétaire général par intérim de la Fifa, l'Allemand Markus Kattner, a été renvoyé lundi après qu'une "enquête interne a mis au jour des manquements dans ses responsabilités financières en lien avec ses fonctions", a annoncé l'institution lundi dans un communiqué.

"Nous parlons là de sommes importantes, des millions de dollars", a assuré une source proche de l'enquête interne à plusieurs journalistes, dont un de l'AFP.

Selon la même source, ces sommes proviennent de bonus perçus par M. Kattner en vertu d'un contrat dont les termes étaient gardés secrets au sein de la Fifa.

M. Kattner, secrétaire général adjoint et directeur financier de l'institution, assurait les fonctions de secrétaire général par intérim depuis le renvoi mi-septembre du Français Jérôme Valcke, mis en cause dans une affaire de revente de billets au marché noir. La Sénégalaise Fatma Samoura, nouvelle secrétaire générale de la Fifa, doit prendre ses fonctions mi-juin.

"La Fifa ne fera pas plus de commentaires et continuera de collaborer avec les autorités concernées", écrit l'institution, engluée depuis des mois dans un vaste scandale de corruption, qui a conduit à la démission de son président Joseph Blatter, remplacé par Gianni Infantino, le 26 février.

Depuis son élection, Infantino s'est employé à tenter de restaurer l'image de la Fifa. La nomination le 13 mai de Mme Samoura s'inscrit dans cette logique: femme, issue du continent africain et diplomate à l'ONU pendant 21 ans, elle aura la difficile tâche de mener d'indispensables réformes, tout en arrivant sans expérience du monde du sport.

L'ambiance reste pourtant tendue au sein de la Fifa: le 14 mai, Domenico Scala, le président de la commission d'audit et de conformité, a démissionné pour protester contre l'adoption la veille d'une mesure remettant en cause, selon lui, l'indépendance de certains organes de l'institution chargés notamment d'enquêter sur des membres.

Le renvoi de Markus Kattner constitue le dernier épisode en date du scandale qui a éclaté il y a un an presque jour pour jour, le 27 mai 2015, avec l'arrestation, à Zurich, de hauts responsables du football mondial à la demande de la justice américaine. La Fifa fait l'objet de deux enquêtes distinctes, aux Etats-Unis et en Suisse.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG