Liens d'accessibilité

L'ex-président de la fédération du Guatemala de football suspendu à vie


L'ancien président de la fédération de football guatémaltèque, Brayan Jiménez, arrêté suite à des accusations de corruption, le 1er mars 2016.

L'ancien patron du football guatémaltèque Brayan Jimenez a écopé d'une suspension à vie pour son implication dans le scandale de corruption de la Fifa, a tranché lundi la chambre de jugement de la Commission d'éthique de l'instance mondiale du foot.

"Le dirigeant a (...) été suspendu à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international", a indiqué dans un communiqué la chambre de jugement, qui a ainsi suivi la recommandation de la chambre d'instruction.

La chambre d'instruction de la Fifa avait ouvert son enquête en décembre 2015, un jour après que la justice américaine l'a placé sous le statut d'"homme recherché".

Jimenez a été arrêté en janvier 2016 dans un appartement d'une banlieue chic de la capitale guatémaltèque, Guatemala City, puis extradé vers les Etats-Unis en mars.


L'ancien président de la Fédération guatémaltèque, âgé de 62 ans, a plaidé coupable notamment des chefs de conspiration en vue d'extorsion et de fraude, en lien avec des pots-de-vin reçus en échange de l'octroi des droits médias et marketing portant sur des matches de qualification de l'équipe nationale du Guatemala pour les Coupes du monde 2018 et 2022.

Ces deux dernières années, des procureurs à New York ont inculpé 40 responsables de la Fifa soupçonnés d'avoir reçu des dizaines de millions de dollars de commissions et pots-de-vin. Une affaire qui a plongé le football mondial dans la plus grande crise de son histoire.

Dans la même affaire, la chambre d'instruction de la Fifa a recommandé la suspension à vie de l'ancien président de la Fédération du Costa Rica, Eduardo Li.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG