Liens d'accessibilité

FNL: les Etats-Unis félicitent l’armée congolaise et la Monusco


Un drone de la Monusco (Austere Malivika, VOA)

Un drone de la Monusco (Austere Malivika, VOA)

L'ambassade des Etats-Unis à Kinshasa a indiqué que l'offensive contre les FNL ouvre la voie à une opération contre les FDLR.

Les Etats-Unis ont félicité les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Monusco pour leur action militaire conjointe initiée le 5 janvier 2015 contre le groupe rebelle burundais des Forces nationales de libération (FNL) au Sud-Kivu.

Dans un communiqué de presse publié mercredi, et repris par Radio Okapi, l’ambassade des Etats-Unis à Kinshasa a indiqué que l’opération menée par l’armée congolaise et la Monusco contre les FNL ouvre la voie à une offensive militaire contre les Forces pour Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR).

Au moins 1.200 combattants hutu rwandais des FDLR n’ont pas toujours désarmé volontairement alors que l’ultimatum que la communauté internationale leur avait donné a expiré le 2 janvier.

Toujours selon Radio Okapi, les Etats-Unis ont déclaré dans leur communiqué avoir pris acte de l’expiration de l’ultimatum. Ils ont réitéré leur appui à la position du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs (CIRGL), de la SADC (Communauté économique et de développement des pays de l’Afrique Australe) et du Conseil de sécurité des Nations unies, qui ont tous promis de mener une action militaire contre les rebelles rwandais qui ont rejeté le processus de démobilisation.

XS
SM
MD
LG