Liens d'accessibilité

FMI : l'économie sierra-léonaise, lourdement pénalisée par l'Ebola


Ex-rebelles du RUF dans une mine de diamants à Tongo field en Sierra Leone en 2002 (VOA / Nathalie Barge)

Ex-rebelles du RUF dans une mine de diamants à Tongo field en Sierra Leone en 2002 (VOA / Nathalie Barge)

Le déficit devant atteindre 4,8 pour cent du PIB en 2015, précise un communiqué du Fonds monétaire international (FMI)

L’économie sierra-léonaise se ressent toujours de l’impact de l’épidémie d’Ebola, qui a exacerbé la crise dans le secteur minier, déjà victime de l’effondrement des prix du minerai de fer. Tel est le constat d’une mission du Fonds monétaire international en Sierra Léone.

Dans un communiqué publié mardi, le FMI note que le PIB de la Sierra Léone devrait diminuer de 21,5 pour cent en 2015, contre une croissance de 4,6 pour cent en 2014. L'inflation devrait se chiffrer cette année à 9,9 pour cent.

La perte de recettes, accentuée par la suspension de l'exploitation du minerai de fer, et la hausse des dépenses liées à l'épidémie d'Ebola, a contribué à la détérioration de l'équilibre budgétaire, le déficit devant atteindre 4,8 pour cent du PIB en 2015, ajoute le FMI.

XS
SM
MD
LG